Histoire du journalisme scientifique

Le Journal

Vous êtes ici : Accueil » 1970-1990 » 1970-1990 - Le contexte sociohistorique

1970-1990

Le contexte sociohistorique

Une période d'effervescence sociale et politique

Les enfants du baby boom d'après-guerre sont maintenant de jeunes adultes. Ils sont instruits et engagés. Pacifisme, souverainisme, écologisme, etc. : les causes et les mouvements sociaux sont nombreux. Les campus universitaires sont en effervescence, et ce dans plusieurs pays d'Amérique du Nord, d'Amérique latine et d'Europe. Les manifestations étudiantes atteignent leur apogée en mai 1968.

En octobre 1970, le Québec traverse une grave crise politique : le mouvement FLQ fait exploser des bombes, le diplomate James Cross est enlevé, le ministre Pierre Laporte est kidnappé et tué, etc. Le gouvernement fédéral de P.-E. Trudeau applique la Loi des mesures de guerre au Québec.

En avril 1971, le premier ministre Robert Bourassa annonce le développement hydroélectrique de la baie James. Les travaux débuteront en mai 1972. En 1976, un parti souverainiste est pour la première fois porté au pouvoir au Québec. La même année, Montréal accueille les Jeux olympiques d'été.

En mai 1980, on tient au Québec le premier référendum sur la souveraineté-. Association. Les électeurs se prononcent à 59,5 % contre le projet. En 1982, la constitution canadienne est rapatriée de Londres (proclamation royale en avril 1982).