Histoire du journalisme scientifique

Radiojournal

Image Description
Image sur laquelle est inscrite l'information sur l'extrait Image sur laquelle est inscrite l'information sur l'extrait
Neil Armstrong et Edwin Aldrin ont réalisé la plus grande épopée de tous les siècles, tout au moins depuis l'arrivée de Christophe Colomb sur les rivages du Nouveau Monde, il y a près de 500 ans, en se posant sur la Lune.
Cet alunissage parfait, impeccable, mais risqué, s'est produit à 4 h 18 cet après-midi.
Quelques instants auparavant, les deux astronautes aux commandes de leur petit LEM (lunar exploration model) avaient survolé un champ couvert d'énormes blocs et par souci du danger que pouvait présenter un tel relief,
ils ont été un petit peu plus loin à une courte distance de plus que le site numéro 2, c'est-à-dire l'aire d'alunissage prévue par la NASA.
Ils ont aussitôt observé en se posant, et avec le plus grand soulagement, qu'ils se trouvaient dans un terrain plat entouré de cratères, d'assez larges cratères qui mesurent de 50 à 60 pieds de diamètre.
Ils ont aussi dit qu'il n'y a pas beaucoup de couleur, mais ils ont fait cependant observer qu'on peut noter du gris, du blanc, ou bien du gris crayeux.
Ils ont également fait remarquer au centre de contrôle, absolument captivé et enthousiasmé par leur performance magnifique,
ils ont fait observer qu'il y a également des rochers, des blocs rocheux à une centaine de pieds seulement du LEM, quelques-uns de ces... Quelques-uns de ces rocs mesurent 2 pieds et les arrêtes sont particulièrement anguleuses.
Telle est la première vue des deux, des deux premiers hommes qui se sont posés aujourd'hui sur la Lune...
Et tandis qu'ils... Tandis qu'ils faisaient, qu'ils nous communiquaient au micro... Que au microphone instantanément ces observations fascinantes...
Aldrin a également remarqué que la Terre leur apparaissait par une fenêtre du LEM et qu'elle était grande, brillante et ravissante. Le LEM ...